Accueil Contact Login       Devenir membre  

A S S O C I A T I O N   D E S   R I V E R A I N S   D E   L ' A É R O P O R T   D E   G E N È V E

IMTAG de l'ARAG

IMTAG

Indicateur des Mouvements du Trafic Aérien à Genève

L’ARAG est fière de vous présenter cette nouvelle manière de trouver quels sont les aéronefs qui utilisent l’aéroport de Genève à des moments et à des jours que avez sélectionnés.

Ce document constitue un simple guide de ce que vous trouverez en utilisant IMTAG. Une aide supplémentaire sera incluse dans IMTAG probablement quand son développement sera achevé : nous acceptons volontiers toutes vos suggestions pour l’améliorer.

Les conditions pour l’utilisation d’ IMTAG sont expliquées dans un document séparé Conditions d’utilisation. En utilisant IMTAG vous êtes censés avoir lu et accepté ces conditions.

Pour déjà essayer cet indicateur, cliquez sur le nom

IMTAG

Vous trouverez beaucoup d’informations à l’intérieur, en particulier les entrées et les titres pour les tables de résultats.

Vous pourrez aussi trouver des informations intéressantes en cliquant sur certaines entrées.

Quand vous aurez essayé, nous serons heureux de recevoir toutes vos remarques, notes d’erreur ou suggestions d’amélioration : envoyez les à webmaster@aragge.ch .

Vous pouvez aussi être intéressés par notre rapport quotidien sur tous le trafic aérien sur ou autour de l’aéroport : envoyez à la même adresse Email votre demande pour recevoir ou cesser de recevoir ces rapports journaliers.

IMTAG demande de spécifier l’heure de départ et le nombre d’heures consécutives depuis l’heure de départ. Ce nombre d’heures peut s’étendre sur le jour suivant.

Si vous voulez voir le trafic nocturne en spécifiant 8 heures depuis 22 heures, vous obtiendrez les résultats du jour suivant. Quand vous spécifiez le premier et le dernier jour il est recommandé de ne pas écrire le dernier jour avant le premier.

Dans la rubrique type de mouvements vous devez spécifier décollages seuls ou atterrissages seuls ou tous les mouvements

Un aéronef peut être défini par les 6 indices de son code d’identification hexadécimal (ainsi le 484074 était un vieil aéronef particulièrement bruyant entendu au mois d’août avec un atterrissage à 3 h 05 du matin le 13 août, alors que les 1533E2 et 15521F étaient mesurés aux environs de 95 dBA le 8 octobre!).

Des vols particuliers peuvent être définis en indiquant soit entièrement, soit le début du code OACI pour ce vol. Ainsi, pour sélectionner les vols d’EasyJet (UK) vous indiquez EZY: pour tous les vols EasyJet vous indiquez EZ. Si vous précédez votre sélection avec un signe moins ( par exemple -EZ) alors ces vols seront exclus.

Il est aussi possible d’inclure ou d’exclure des vols selon leurs catégories 0 – 9. Ces catégories doivent encore être définies : voir l’information sous

Classes

Les résultats indiquent le nombre total de mouvements pour la période choisie,suivi par les informations de chaque mouvement. Pour les avions modernes avec des transpondeurs récents nous pouvons normalement identifier quelle est la direction suivie par l’avion à l’atterrissage ou au décollage (Piste 05, impression couleur bleue, allant vers le lac de Genève, piste 23, impression en vert, venant du lac de Genève) .

IMTAG utilise les enregistrements des signaux émis par les transpondeurs des avions depuis le 20 mars 2008. Cependant, depuis cette date jusqu’au 19 mai 2008, seuls les signaux venant des transpondeurs d’avions commerciaux modernes furent enregistrés. Dès le 20 mai 2008, nous avons enregistré les signaux de TOUS les aéronefs qui avaient leurs transpondeurs en activité (anciens avions commerciaux, jets privés, hélicoptères, petits avions à hélice). Toutefois, il faut remarquer que beaucoup de pilotes d’hélicoptères et de petits avions à hélice n’enclenchent pas leurs transpondeurs, apparemment parce que les pilotes des gros avions commerciaux reçoivent alors trop de messages d’alerte sur des collisions possibles.

Nos informations sont envoyées chaque heure. Ce qui signifie qu’après au plus 75 minutes le résultat « aujourd’hui » est disponible.

Prière de noter que, bien que nous nous efforçons de vérifier que tous les résultats sont corrects, il est possible de trouver quelques erreurs (par exemple, venant de la programmation ou de la transmission de signaux de transpondeur émis par l’avion).

Alors maintenant allez y et essayez IMTAG!