Actions et moyens

Domaines d’action

Politique

  • Pétitions
  • Informations aux élu.e.s
  • Audition par les commissions politiques
  • Interventions auprès des autorités fédérales, cantonales et communales et de la direction de l’aéroport

Juridique

  • Capacité légale de faire recours contre la non-application de lois existantes
  • Soutien, dans la mesure du possible, des demandes d’indemnisation des riverains ayant droit à des compensations
  • Soutien des plaintes des riverains au sujet des vols dérangeants, surtout la nuit

Technique

  • Mesures de bruit
  • Suivi critique des méthodes officielles d’évaluation des nuisances
  • Informations aux riverains et au public
  • Statistiques sur les vols

Directement vis-à-vis de l’aéroport

L’ARAG est la voix officielle des riverains à la CCLNTA (Commission consultative
pour la lutte contre les nuisances dues au trafic aérien), organe de dialogue à Genève aéroport.

Niveau cantonal et régional

  • L’ARAG est membre de la CARPE (Coordination régionale pour un aéroport urbain respectueux de la population et l’environnement), qui réunit d’autres associations locales environnementales et de résidents.
  • L’ARAG maintient le contact avec des élu.e.s politiques de tous bords qui partagent sa mission et ses objectifs.
  • Elle essaie également de convaincre même ceux et celles qui ne les partagent pas !

Confédération

L’ARAG est membre de la faîtière suisse CESAR (Coalition environnement et santé pour un transport aérien responsable), fondée en juin 2017,  qui réunit d’autres associations de riverains des aéroports suisses et peut soulever des questions à niveau fédéral. Ceci peut revêtir d’une grande importance pour mettre en question la politique générale aéronautique de la Confédération, axée à présent sur des considérations purement économiques.

Union européenne

L’ARAG est membre de l’UECNA (Union européenne contre les nuisances aériennes), qui nous tient informés des développements au-delà de la Suisse. L’UE semble être en train de remettre en question les bases idéologiques de la croissance de l’aviation et le traitement spécial y réservé. A suivre !