Notre défi actuel :

Malgré de nombreuses oppositions, le Département fédéral de l’environnement, des transports, de l’énergie et de la communication (DETEC) a approuvé le « Dossier après plan sectoriel de l’infrastructure aéronautique (PSIA) » déposé par l’Aéroport international de Genève (AIG) en 2019.

Cette décision permet notamment la fixation du nouveau bruit admissible et l’introduction d’un système de quotas pour les décollages nocturnes retardés, après 22h00.

 

C’est quoi l’ARAG ?

Création

Fondée en 1970 lors de la menace de rajouter une deuxième piste « en baïonnette » entre Collex et Versoix.

Nuisances

Cherche la réduction des nuisances causées par l’augmentation constante de l’activité aéroportuaire.

Qualité de vie

Cherche un équilibre adéquat et humain entre : La santé, la sécurité et la qualité de vie des citoyens et citoyennes et les considérations purement économiques.

C’est qui l’ARAG ?

Résident.e.s des zones survolées par les avions au décollage ou à l’atterrissage.
  • Locataires
  • Propriétaires
  • Suisses
  • Français.e.s
Résident.e.s de communes plus éloignées affectées par les trajectoires post-décollage
Communes riveraines en tant que telles
Personnes désireuses d’appuyer un mouvement qui favorise la modération plutôt que l’excès

Que fait l’ARAG ?

Pensée globale, action locale !

Domaines d'intérêt

  • Santé
  • Bruit
  • Pollution de l’air
  • Aménagement territorial
  • Cadre de vie local
  • Impact climatique

Domaines d'action

Domaines d’action
  • Politique
  • Juridique
  • Technique
  • Pratique