C’est quoi l’ARAG ?

Création

Fondée en 1970 lors de la menace de rajouter une deuxième piste « en baïonnette » entre Collex et Versoix.

Nuisances

Cherche la réduction des nuisances causées par l’augmentation constante de l’activité aéroportuaire.

Qualité de vie

Cherche un équilibre adéquat et humain entre : La santé, la sécurité et la qualité de vie des citoyens et citoyennes et les considérations purement économiques.

C’est qui l’ARAG ?

Résident.e.s des zones survolées par les avions au décollage ou à l’atterrissage.
  • Locataires
  • Propriétaires
  • Suisses
  • Français.e.s
Résident.e.s de communes plus éloignées affectées par les trajectoires post-décollage
Communes riveraines en tant que telles
Personnes désireuses d’appuyer un mouvement qui favorise la modération plutôt que l’excès

Que fait l’ARAG ?

Pensée globale, action locale !

Domaines d'intérêt

  • Santé
  • Bruit
  • Pollution de l’air
  • Aménagement territorial
  • Cadre de vie local
  • Impact climatique

Domaines d'action

Domaines d’action
  • Politique
  • Juridique
  • Technique

Quel est le défi actuel ?

Préparer une votation en 2019

Prenons en main notre aéroport !

Malgré les 14’450 signatures à l’initiative cantonale constitutionnelle de la CARPE, «Pour un pilotage démocratique de l’aéroport de Genève», le Grand Conseil l’a rejetée en votant le principe d’un contre-projet. L’ARAG travaille avec la CARPE pour informer les Genevois et Genevoises des enjeux.

Plus d'infos